smart solutions for smarter enterprises

Industrialisation

Stratégie | Gouvernance | Industrialisation | Architecture | Marketing

Industrialisation et savoir-faire de Sentelis

Allons un cran plus loin.

Le développement rapide d’offres concurrentes du ‘nuage’ annonce une nouvelle ère industrielle pour le SI et force la DSI à aller un cran plus loin en terme d’industrialisation et à évoluer d’un rôle de producteur de service à un rôle d’ensemblier de services industrialisés.

Notre conviction

Face aux nouvelles réalités et aux retours mitigés des initiatives d’industrialisation passées, la DSI doit évoluer :

  • concurrence d’offres industrielles du ‘nuage’ perçues comme consommables telles quelles par les acteurs métiers,
  • multiplication des usages hors contrôle de la DSI,
  • confusion face à la multitudes des cadres de références d’industrialisation et de leur positionnements relatifs (ITIL, COBIT, Six sigmma…)
    • complexité et efforts conséquents de leur mise en œuvre,
    • désillusion sur les résultats promis,
    • absence de véritables accélérateurs méthodologiques,
    • manque de soutien de la direction générale versus l’impact positif métier.

Cette évolution doit porter d’abord sur le contenu. La DSI ne peut en effet tout industrialiser. Elle doit faire des choix. Et, même si les critères de sélection sont propres à chaque contexte, elle doit avant tout se concentrer sur les socles et pratiques SI et DSI destinés à être déployés transversalement et réutilisés via le plus grands nombre d’usages. Cette évolution doit être méthodique, mais sans dogme méthodologique et progressive. Elle doit porter sur la mise en place de véritables fondations SI et DSI. Des fondations gérées comme de véritables activités mises en œuvre par paliers successifs, contribuant chacun à se rapprocher de l’ambition. Le tout dans une logique d’amélioration continue et d’innovation. Une évolution qui ne doit pas sous-estimer l’effort de conduite du changement à tous les niveaux et tenir compte des compétences, de la culture et des valeurs de l’organisation au risque sinon, d’échouer. Les objectifs d’industrialisation doivent porter sur le coût de fourniture des services (produits, achetés ou loués), la stabilité de la qualité de service, l’assurance du juste niveau de sécurité, et concomitamment sur leur pérennité et le maintien de leur adéquation aux attentes métiers. Cet effort permanent de compétitivité est vital pour préserver les investissements, souvent importants, faits.

Notre réponse

Sentelis apporte des solutions concrètes aux dirigeants du SI pour mettre en place et déployer des fondations SI et DSI (produits, services et organisations) industrielles, pérennes et incontournables selon un cahier des charges qui intègre notamment et en particulier :

  • l’identification et la priorisation des fondations à industrialiser,
  • les investissements nécessaires (moyens & ressources) et leur plan de financement,
  • leur trajectoire de mise en œuvre et de déploiement,
  • les capacités à développer pour en délivrer la proposition de valeur,
  • La stratégie marketing et de communication sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’expérience client,
  • l’industrialisation de leur composantes (produits, services & processus),
  • leur élasticité et leur facturation possible à l’utilisation,
  • leur gouvernance durable.

Notre approche

Aller un cran plus loin par rapport à ce qui a été fait jusqu’à présent nécessite une nouvelle approche de l’industrialisation du SI et de la DSI. Une approche qui repense la logique d’industrialisation autour d’un nombre fini de composants (socles et pratiques SI et DSI) portés par une ou plusieurs organisations orientées services et gérées au sein d’un portefeuille global piloté stratégiquement. Une approche basée en particulier sur l’analyse des chaînes de valeur DSI et métier pour identifier les fondations à prioriser et pour chacune par la construction d’un véritable ‘business plan’ préalablement à l’engagement des investissements.