smart solutions for smarter enterprises

Salon Big Data 2016 : Sentelis révèle une nouvelle mise en production d’un socle industriel data-centrée

Pour résumer cette nouvelle édition du salon Big Data, le Monde Informatique titrait « Big Data : l’âge de la maturité a sonné » en mars 2016, et ils ont bien raison ! Cette nouvelle édition a été un succès avec de nombreuses sociétés venues présentées leur projet Big Data et des premiers retours d’expérience en production pour les plus avancées.

Parmi celles-ci, Sentelis, comme lors de la précédente édition avec COVEA (MMA, MAAF, GMF), a eu le privilège d’être présent au coté de son client Carrefour pour son retour d’expérience opérationnelle Big Data.

Jean-Christophe BRUN Directeur du Centre de Solutions BI & Big Data de Carrefour est venu présenter le projet PHENIX, un grand programme de transformation du système d’information France visant à remettre la Data au centre du SI. Pour Carrefour, au delà des premiers usages mis en production, l’enjeu est de moderniser son SI et d’accompagner la transformation digitale de l’entreprise en particulier en développant des services innovants pour répondre aux nouveaux usages numériques ou servir des ‘cold cases’ permis par le digital.

Le témoignage a d’ailleurs porté sur un usage « supply-chain », et plus précisément sur l’obtention d’une vision des stocks en quasi-temps réel. Cette vision est devenue nécessaire par le développement du e-commerce mais jusqu’à présent impossible à réaliser de façon efficace et efficiente sans les technologies et architecture Big Data. Pour la réaliser, Carrefour a mis en place une nouvelle chaîne de valeur de l’information basée sur la remontée en temps réel des données des tickets de caisse à partir des systèmes de gestion des caisses enregistreuses des 5 600 magasins que le Groupe compte en France. Leur stockage  décloisonné dans un lac de données unique permet le traitement en un temps compatible avec la chaîne d’approvisionnement. Cette nouvelle chaîne informationnelle est révélatrice des évolutions à venir du SI vers plus de temps réalité, de vision à 360°, d’exploitation des données semi ou non-structurées et d’intégration avec les objets connectés. Sur ce plan, Carrefour a révélé un usage  « Scanette » qui permet aux clients d’établir leur liste de courses à domicile à partir des codes barre des produits et de proposer à défaut du produit original des produits alternatifs disponibles en magasin.

Carrefour a également témoigné sur sa stratégie et ses facteurs clés de succès. Côté stratégie, plutôt que de remplir le lac de données au fur et à mesure des usages, Carrefour a opté pour une approche inverse permettant de constituer un socle de contenu selon une roadmap data sans préjuger des usages qui pourraient en être fait. Les données suscitent les usages et pas le contraire. En parallèle, Carrefour maintient deux autres roadmaps. Une roadmap pour le socle technique rendue nécessaire par la maturité relative des technologies et leur pluralité et qui necessitent  une veille permanente est plus qu’indispensable face à des technologies encore en plein développement. Enfin, une roadmap pour les usages tant opérationnels qu’exploratoires afin de s’assurer de l’alignement des capacités techniques et fonctionnelles du socle technique et des compétences nécessaires à leur maîtrise.

Pour pérenniser cette nouvelle fondation SI et adresser la complexité d’un tel projet, Carrefour a été accompagné par Sentelis qui a défini le cadre industriel à partir de sa méthodologie d’industrialisation des capacités stratégiques SI : smartfoundations ™ basée sur un modèle à 360° dit GPS (Gouvernance, Services, Produits). Au delà des aspects architecturaux, technologiques, méthodes d’ingénièrie et automatisation DevOps (Produits), les travaux ont porté sur la partie Gouvernance (Organisation & Conduite du changement) et sur l’offre de services pour accompagner le déploiement des usages.

Par Jean-Nicolas BIARROTTE-SORIN, associé chez Sentelis

Laisser une réponse

*