Retour d’expérience 3.0 : Covéa lance un projet Big Data pour placer la donnée au cœur de son système d’information et pour consolider sa vision client 360

Auteurs :

Contactez

4 minutes

Avec le volume de données qui explose, COVEA, société de groupement d’assurances (MMA, MAAF, GMF), a vu dans le Big Data une double opportunité ; celle d’améliorer sa vision client 360° mais également celle de mettre la donnée au cœur de son système d’information.

Accompagné par Sentelis, COVEA a entrepris sa transformation digitale en 2013. La création de 3 lacs de données – 1 par marque – a été la première phase de découverte et d’appropriation du Big Data. Le but était de faire évoluer les bases de données orientées « traitement » en supprimant le cloisonnement des informations entre les métiers pour permettre d’en tirer plus de valeur.

Le premier cas d’usage a été la mise en place d’un moteur de recherche qui ne se contente plus uniquement de chercher les données clients sur Internet ou dans les bases de données classiques mais sur l’ensemble des informations pertinentes du SI. Ce moteur de recherche indexe le lac de données dans lequel l’ensemble des données utiles sont fédérées, exécute des requêtes dont le résultat est mis sous forme de synthèse à destination des assureurs et des clients.

En gardant la proximité avec les 3 SI historiques, l’injection dans les « Data Lakes » et l’indexation sur le moteur de recherche se font en temps-réel. Une performance qui s’appuie sur une infrastructure « scalable ». Celle-ci permet et va permettre dans le futur à COVEA de répondre simplement à l’évolution de la volumétrie sans modification profonde de cette dernière. En termes de puissance de calcul, la « scalabilité » horizontale ne requiert ainsi que l’ajout de nouveaux serveurs ou l’augmentation de leur puissance. Idem pour la partie stockage. Il suffit d’augmenter les capacités via des disques supplémentaires ou de plus grande capacité.

Un vrai plus par rapport à l’existant précise Guillaume Lemele, Directeur des pôles logiciels du SI MMA chez COVEA : « L’information client provenant d’une multitude de sources était auparavant difficile à reconstituer. Dans cette approche vision client 360, le fait de mêler le certain et l’incertain a été très nouveau pour nous. En effet, le Big Data nous permet de faire une recherche de lien sur un client donné (contrat, sinistres…) sous forme de probabilité. Cette nouvelle approche apporte de la valeur à nos agents et permet de comprendre davantage le risque. »

Le projet est d’abord passé par une phase de Proof-of-Concept qui s’est déroulée sur une période d’un peu moins de 4 mois. Il a été porté par une équipe mixte métiers et IT. Le succès de cette phase d’expérimentation a été ensuite partagé au sein de l’organisation, en particulier au réseau des agents et courtiers MMA, et le passage à un projet opérationnel, c’est-à-dire avec une mise en production à la clé a été actée.

Dans la foulée et stimulés par les résultats de l’expérimentation et le potentiel du Big Data, de nombreux projets ont émergé accélérant la nécessité de mettre en place un socle technique industriel Big Data dès 2015 pour être en mesure de leur apporter une réponse efficace et efficiente.

La conception et la construction de cette nouvelle fondation digitale s’est faite en co-construction entre Sentelis et COVEA. Une équipe projet a été formée avec un enjeu fort sur la montée en compétence des collaborateurs COVEA par les experts Sentelis.

Un Data Lab expérimental pour le Groupe est également prévu en septembre 2015. Basé sur la même architecture que les 3 Data Lakes. Ce Data Lab s’appuiera sur une fédération de l’ensemble des données des 3 Data Lakes des 3 enseignes. Il sera dédié aux professionnels du marketing et aux data scientists, et aura un objectif de « bac à sable » pour tester des modèles prédictifs communs. Tout en gardant à l’esprit l’industrialisation de la plateforme, les utilisateurs vont apprendre à maitriser au niveau métiers l’usage du Big Data.

Les données clients présentes au sein de ce Data Lab seront anonymisées pour respecter les règles de déontologie sur l’exploitation des informations clients.

« Nous sommes ravis d’avoir pu accompagner COVEA sur ces différents projets en leur apportant nos conseils et notre appui à chaque étape du projet. Aujourd’hui, le digital change la donne et force les entreprises à se réinventer dans toutes leurs dimensions pour devenir des entreprises 3.0. Dans cette mutation, l’information est devenue l’or noir et un enjeu éminemment stratégique pour les entreprises. » commente Sebastien Layer, Architecte Senior et expert en industrialisation Big Data.

« Ce projet a été une véritable source d’enseignements. En effet, si le succès a été au rendez-vous, c’est principalement dû à notre équipe projet mixte métiers/SI. De plus, des choix technologiques ont dû être faits pour mener à bien ce projet et faire appel à Sentelis nous a permis d’être guidé pour apprendre mais surtout pour nous permettre de devenir autonome sur le long-terme » souligne Guillaume Lemele.

La transformation digitale du Groupe sera complétée par un nouveau chantier en fin de trimestre autour de la gouvernance des données, pré-requis nécessaire au déploiement et la maitrise durable des usages en production.